La programmation neurolinguistique (PNL) a été créée dans les années 1970 par les Américains John Grinder et Richard Bandler, inspirée en grande partie par les travaux de Milton Erickson.

P.N.L. signifie : 

* PROGRAMMATION: nous créons, appliquons et répétons des "programmes" comportementaux.

* NEURO: traitement par le système nerveux des données issues de la perception et qui entraînent un état intérieur spécifique.

* LINGUISTIQUE: l'expression de cet état intérieur spécifique est le comportement extérieur verbal et non verbal.

En observant des personnes considérées comme des modèles d'excellence dans leur domaine, ces deux personnes ont cerné les comportements qui permettaient à ces personnes d’atteindre cette excellence.

 

Des outils ont pu ainsi être conçus afin de décrire avec précision ces types de comportements.

Le but est d’en arriver à des changements durables dans la façon d’agir au quotidien.

La programmation neurolinguistique se préoccupe avant tout du « comment faire pour que ça fonctionne bien? » plutôt que du « pourquoi ça ne fonctionne pas? ».

C'est une véritable boîte à outils dont la clé réside dans le langage et l'utilisation que chacun de nous fait de ses cinq sens : le VAKOG: le visuel, l'auditif, le kinésthésique, l'olfactif et le gustatif.

 

L’approche est basée au départ sur la communication : avec les autres et avec soi-même.

Elle propose de reconnaître les comportements que l’on adopte lorsque l’on communique, puis d’y apporter des modifications si on le désire.

Ainsi, le Coach PNL - pour le distinguer du coach sportif par exemple - vise à accompagner des personnes vers leur épanouissement personnel et/ou professionnel.

 

Il part du principe que « toutes les ressources sont à l’intérieur de la personne ».

 

Les ressources sont nos capacités (ex : confiance en soi, aptitude à l’oral), nos expériences utiles et nos stratégies gagnantes (ex : la réussite d’un examen, le souvenir d’un voyage), nos émotions agréables (ex : la joie, l’amour), ou encore nos pensées et nos croyances aidantes (ex : « je crois qu’il est facile de trouver un emploi », « dans la vie, quand tu veux, tu peux »).

 

Le coach entraîne ainsi son client à « dénicher » ses propres ressources internes lui permettant d’atteindre son objectif qu’il aura préalablement défini.

Copyright 2017 Lionel Tomasenski - Tous droits réservés

Lionel TOMASENSKI

36, Avenue Raymond Poincaré

17000 La Rochelle

 

Portable: 06 60 24 39 96